Plus grand que Grand

On cite souvent le Grand Canyon américain comme la plus grande crevasse du monde, comme une référence du Canyon. Et pourtant. La Colombie, au-delà de ses vastes et incroyables richesses culturelles, dispose de richesses naturelles incroyables. C’est le cas du Canyon de Chicamocha.

Pourquoi cette comparaison avec le Grand Canyon? Eh bien, il s’avère que le Canyon de Chicamocha est bien plus profond et plus large que le géant d’Arizona. C’est absolument vertigineux, évidemment. Et bien sûr, en bon Canyon qu’il est, il dispose de ressources de différentes sortes, des lacs, des cascades, des forets dantesques… Et une faune vaste et en liberté, entre vautours et biches.

Pour tous les goûts

Ce parc national, qui en abrite plusieurs autres en son sein, est un endroit parfait pour n’importe quel type de visiteurs. En effet, il saura ravir les sportifs, extremes ou non, qui pourront y entreprendre de la randonnée classique jusqu’au canyoning pur. Aussi, le parc est intégralement traversé par une route qui fait le tour entier du parc, pour les amoureux de photos et ceux qui ne seraient que de passage dans ce parc. Mais, ce n’est pas tout. Le parc offre également un bijou touristique peu égalé : un des plus grands téléphériques du monde, qui permet de traverser la rivière Chicamocha, celle qui a creusé le canyon. Il s’agit ici d’une balade de 25 minutes qui ravira absolument tout le monde, et qui fait passer aux visiteurs un moment inoubliable. Après cela, on peut reprendre la route en étant émerveillé du moment que l’on vient de passer, voir même d’avoir envie de découvrir le canyon encore plus en profondeur.

La nature n’est pas la seule motivation. A terme d’une petite randonnée, vous pourrez admirer un hommage à une héroïne locale, à travers une oeuvre réalisée par Guillermo Vallejo et qui represente une feuille de tabac portant Manula Beltran. C’est une oeuvre sensée évoquer les luttes indépendantistes.

En bref, faune, flore, art, émerveillement, photographie, découverte, vue d’oiseau grâce au téléphérique… Avez-vous besoin de plus pour ressentir l’intensité du voyage?