La place de la religion en Colombie –

La Colombie, surnomée « el pais del Sagrado Corazón » ou « le pays du Sacré Cœur », est un pays où la religion, surtout catholique, occupe une place importante dans la vie des colombiens. Le catholicisme est arrivé en Colombie en 1508, durant la conquête espagnole. Jusqu’en 1991, date de l’instauration de la Constitution, la religion officielle de l’Etat était le christianisme catholique. Elle a permis la séparation de l’Etat et de l’Eglise mais également la liberté religieuse stipulée dans l’article 19 : « se garantiza la libertad de cultos. Toda persona tiene derecho a profesar libremente su religión y a difundirla en forma individual o colectiva. Todas las confesiones religiosas e iglesias son igualmente libres ante la ley.»

Actuellement, la religion catholique est pratiquée par environ 90% de la population et reste la religion dominante. Le nombre de personnes baptisées atteint les 92%, ce qui représente près de 45,5 millions des 49,2 millions de Colombiens. Ils vont souvent à l’église et près de 20% des enfants ont une éducation religieuse. Le reste de la population est affilié au protestantisme, à l’islam, au judaïsme, au bouddhisme, etc.

De nombreuses églises ont été construites depuis la conquête espagnole et sont ouvertes au public. Il y a la Catedral de Nuestra Senora de la Pobreza, située à Pereira, le sanctuaire de Las Lajas, à 7 km de la ville d’Ipiales dans le sud de la Colombie.

Le sanctuaire de Las Lajas est un lieu de pélerinage célèbre, situé dans la ville de Pereira dans le sud de la Colombie.
Le sanctuaire de Las Lajas dans le canyon formé par le Río Guáitara à Pereira. Il se situe dans le sud du pays, près de la frontière équatorienne.

La diversité de la population colombienne

Ces religions sont présentes en Colombie du fait des vagues d’immigration. La Colombie est considérée comme la porte d’entrée de l’Amérique du Sud. Elle possède une diversité ethnique exceptionnelle, l’une des plus diversifiées au monde.

Par exemple, elle compte parmi sa population des afro-colombiens qui représentent 4,3 millions de personnes (soit 10,5% de la population nationale), 1,4 million d’amérindiens (soit 3,4% de la population nationale) ou encore 5000 habitants roms (soit 0,01% de la population nationale). La population blanche d’origine européenne représente 20% de la population du pays et se trouve principalement dans les grandes villes comme Bogota, Cali, Medellín, etc.

Selon Amnesty International, la population indigène représente 1,4 million de personnes soit environ 3,5% de la population nationale. Elle est repartie sur tout le territoire et est divisée en une centaine de groupes distincts. On peut la retrouver sur différents départements comme l’Amazonas, de la Guajira, de Vaupés ou encore de Vichada.

Une carte des départements de la Colombie mettant en avant les principaux groupes de population indigène du pays.
Répartition des principaux groupes indigènes en Colombie – Verteilung der wichtigsten indigenen Gruppen in Kolumbien

Saviez-vous que la religion tenait une place importante dans la vie des colombiens ? N’hésitez pas à nous dire en commentaire ce que vous en pensez !