Qu’est-ce que la cumbia ?

La cumbia est un genre musical folklorique du 17ème siècle. Originaire de Colombie, il s’est vu par la suite adopté par d’autres pays d’Amérique Latine comme la Bolivie, le Pérou, et plus récemment l’Argentine, où des artistes s’en inspirent.

A travers cette musique et cette danse, nous retrouvons l’influence de trois cultures différentes. Nous avons tout d’abord la culture africaine qui s’explique notamment par la présence de mouvements charnels dans la cumbia. Ensuite, nous retrouvons évidemment la culture espagnole, culture à travers laquelle les costumes se sont inspirés, avec notamment une ressemblance à ceux du flamenco. En effet, nous retrouvons les jupes longues et les fleurs dans les cheveux pour les femmes. Les habits des hommes sont quant à eux plutôt inspirés par les fêtes de San Fermin à Pampelune (chemise et pantalon blanc avec un foulard rouge). Pour finir, nous retrouvons une culture indienne à travers les maracas, les flûtes et les sifflets utilisés.

 

Danse cumbia
Colombienne dansant la cumbia

Comment danser la cumbia ?

Avant tout, il faut savoir que c’est une danse très populaire dans toute l’Amérique latine mais qu’en Colombie elle est perçue comme plus traditionnelle. C’est une danse qui s’effectue en couple, de la même manière que la salsa ou la merengue.
Pour danser la cumbia, il faut faire une série de pas courts et trainés, ainsi qu’un mouvement constant des hanches. L’attitude à avoir est, quant à elle, plutôt sensuelle et détendue.

Quels sont les pas de base de la cumbia ?

Il existe 4 pas de bases de la cumbia pour la danser en duo.

Tout d’abord, il y a le paso básico qui est utilisé dans pratiquement tous les styles de cumbia. Dans un premier temps, il s’agit de faire un pas en arrière avec le pied droit. Puis, dans un second temps, il faut légèrement lever le pied gauche puis ramener le pied droit dans sa position initiale.

Il y a ensuite le paso singular. Il s’agit de réaliser un pas en avant avec le pied droit. Ensuite, il faut donner un léger coup à l’intérieur de la jambe droite et ramenez le pied droit à sa position d’origine. Par la suite, il faut répéter la même séquence en commençant l’étape avec le pied gauche.

Puis, il y a le paso lateral de la cumbia. Ce pas commence vers la droite avec le pied droit. Ensuite, le pied gauche va également sur la droite puis le pied droit refait un pas vers la droite et pareil pour le pied gauche. Cette séquence se répète en partant du pied gauche.

Pour finir, il y a le paso campana cruzado. Ce pas ressemble au précédent mais on note tout de même une différence. En effet, celui ci s’exécute à la diagonale, et non pas sur le côté. Cette étape est excellente pour effectuer des transitions entre l’étape de base et d’autres étapes plus élaborées de la cumbia.

Voici une vidéo si vous voulez vous entrainer chez vous :

La cumbia colombienne est très appréciée par ses habitants. Elle est mise à l’honneur en février lors du carnaval de Baranquilla, troisième carnaval au monde après celui de Rio de Janeiro et de Venise.

Musique Cumbia

Qui sont les artistes colombiens de cumbia les plus connus ?

Totó La Momposina, chanteuse, danseuse, et compositrice originaire de Bolívar, est considérée comme l’ambassadrice de la cumbia colombienne depuis plus de 50 ans.

Margarita Vargas Gaviria, chanteuse colombienne et surnomée Margarita la Diosa de la Cumbia. Elle a été récompensée par le Sénat de Colombie avec l’Ordre des Chevaliers en 2012 pour son travail artistique et son travail de diffusion de la culture colombienne à l’étranger.

Pour finir, nous pouvons citer également Vilma Díaz qui est considérée comme  »La diva de La Cumbia ». C’est une chanteuse de cumbia qui a consacré l’essentiel de sa carrière artistique à l’interprétation du genre cumbia.

Et vous, quel est votre type de cumbia préférée ? N’hésitez pas à nous le dire en commentaire !