La Colombie est certainement l’un des meilleurs endroits sur terre pour fêter noël comme il se doit et je vais vous dire pourquoi…

De nombreuses traditions liées à cette fête existent dans le pays pour profiter au mieux de chaque instant:

1- El dia de las Velitas

jour des bougies

Source: http://off2colombia.com.co/aliste-su-viaje/cuando-viajar-a-colombia/eventos-en-colombia/dia-de-las-velitas
El Dia de las Velitas ( Jour des Bougies) se célèbre le 7 décembre de chaque année. A l’origine dédiée à la Vierge Marie, elle marque désormais le début des festivités de Noël que les colombiens prennent très à cœur. Ainsi, avant même que les derniers rayons de soleil ne se soient éteint à la fin du jour, toute les rues se retrouvent inondées de bougies,  de lampions multicolores et autres. A travers chaque bougie allumée il est possible de faire une petite prière ou un vœu pour ses proches, parents ou amis. Certaines personnes descendent dans les rues en voiture ou à pied et parcourent les quartiers pour admirer ce qu’on peut considérer comme un spectacle d’une grande féerie. C’est une tradition très sympathiques car en général les gens ouvrent les portes de leurs maisons et s’invitent entre voisins pour partager une coupe de vin et des gâteaux. Cette fête à une très grande valeur symbolique car elle annonce souvent les couleurs du déroulement du reste des fêtes liées à la célébration de Noël.

2- Les illuminations
En Colombie, il n’est pas question de parler des fêtes de fin d’années sans évoquer les illuminations de Noël, localement appelées «alumbrado navideno». Il s’est converti en un véritable événement touristique qui réunit chaque année un peu plus de 4 millions de personne à Medellín par exemple, où les illuminations sont le mieux réalisées, avec un budget de 10 millions de dollars. C’est le plus extravagant du pays, les maisons, les rues, les boutiques et bien d’autres se retrouvent inondées de guirlandes de lumières dans tous les coins et recoins, les couleurs et les réalisations artistiques à base de guirlandes électriques s’affrontent dans toute la ville pour le bonheur de tous.

3- La noveda
Il s’agit d’une tradition qui se réalise les neufs derniers précédent Noël. Aussi appelé  »La neuvaine de la nativité », c’est un ensemble de prières, une pour chaque jour, pendant lesquelles familles et amis se réunissent tous les soirs. Au programme: nourriture, prière et chants (les fameux «Villancicos», des chants de BERGERS) autour du fameux  »pesebre », la crèche de Noël, qui a une place très importante dans la plupart des foyers colombiens. Elles ont lieu du 16 au 24 décembre. C’est un événement religieux qui s’est transformé en mode social parce que c’est une occasion de renforcer les liens familiaux.

4- Aguilnados
Il n’y a rien de mieux que de bonnes blagues pour passer des moments conviviaux en famille ou entre amis pendant les fêtes de fin d’année! Les colombiens ne vont certainement pas dire le contraire eux qui ont un très grand sens de l’humour. C’est un ensemble de jeux ou de défis qui se terminent la veille de Noël où on parie des cadeaux. Comme jeux fréquents nous avons «tres pies» où on doit éviter que notre adversaire mettre son pied entre les nôtres, «pajita en boca» pendant lequel on doit garder une paille dans la bouche toute la journée et le fameux «Ni oui ni non» qui reste bien présent malgré le temps qui passe.

5- La Navidad

Source: http://www.eltiempo.com/Multimedia/galeria_fotos/colombia6/GALERIAFOTOS-WEB-PLANTILLA_GALERIA_FOTOS-12452161.html
Comme c’est de tradition dans presque tout le monde entier, on se réunit le soir du 24 décembre en Colombie pour réveillonner autour du fameux repas de Noël. C’est l’occasion de se réunir, de prendre des nouvelles des uns et des autres ; c’est un véritable moment de partage. Après le repas, ceux qui le souhaitent assistent à la messe de minuit, sous les lumières des feux d’artifices qui envahissent le ciel. A la fin de la messe c’est le retour à la maison où chacun ouvre son cadeau déposé par le  »Nino Dios » (l’Enfant Jésus) sous le sapin ou sous l’oreiller du lit des enfants.

6- Les plats festifs
Et maintenant passons du côté gustatif pour les plus gourmands… La Colombie est déjà bien connue pour sa gastronomie unique et à Noël, les plats traditionnels tiennent une importance toute particulière, il n’est pas question de fêter sans eux. Ils varient en fonction des régions. Pour l’exemple de Bogotá, la tradition est de cuisiner une dinde farcie ou un jambon cuit au four accompagné d’une sauce aux pruneaux ou aux pommes. En dessert, on trouve la «natilla», un flan que l’on sucre. A tout cela s’ajoute des figues confites avec de la confiture de lait.
Parmi les autres mets que l’on retrouve il y a bunuelos, qui sont des petites boulettes de pâte au fromage frites, et les «hojuelas», qui sont des petites pâtisseries faites de farine, œufs et friture.