Lieu incontournable situé en plein cœur de Bogotá, la Candelaria est le centre historique de la capitale colombienne. Il s’agit du quartier colonial de la capitale. C’est ici que fut créée la ville de Bogotá en 1538 lorsque la première église de la ville et la Plaza Mayor sortirent de terre. Aujourd’hui encore,  les 24 000 habitants du quartier vivent entourés d’anciennes maisons coloniales, au style baroque du XIXe siècle et de nombreux monuments. Ici, vous sentirez cette atmosphère si particulière mêlant passé colonial, mythologie, et modernité.

Rue typique du quartier de La Candelaria

Rue typique du quartier de La Candelaria, ( source Google)

Ces maisons, ces pierres sont le témoin de toute l’histoire et de la richesse de ce pays aux visages multiples : civilisations indiennes, colons espagnols, immigrés européens… Tous ont laissé leurs traces dans ce quartier. C’est aussi ici que le chef des Indiens Muiscas -el zipa- venait se reposer. Bien avant cette époque, La Candelaria  était d’ailleurs un lieu sacré pour ces Indiens Muiscas. Partez à la découverte de ses nombreux monuments anciens qui témoignent de son riche passé historique et visitez par exemple la Catedral Primada de Colombia, le Centre Administratif ou Las Aguas.

La Catedral Primada de Colombia, première cathédrale du pays

La Catedral Primada de Colombia, première cathédrale du pays (source Google)

Fondée au XVIe siècle par Gonzalo Jiménez de Quesada en commençant par la place Bolivar, La Candelaria est le quartier culturel de la capitale colombienne. Vous déambulerez entre les universités les plus prestigieuses du pays; vous découvrirez les nombreux théâtres de la capitale, el Teatro Libre ou el Teatro de la Candelaria ; vous serez ensuite plongé dans l’histoire coloniale avec la visite de la Casa de la Curia et la Real Audiancia Española et vous vous perdrez enfin dans ses nombreux musées comme le célèbre Museo del Oro ou el Museo Botero.

Une ruelle typique de la Candelaria, avec un drapeau colombien

Une ruelle typique de la Candelaria, avec un drapeau colombien (source Google)

Enfin, après être parti à la découverte de l’histoire colombienne, vous pourrez vous relaxer en dégustant le « meilleur café du monde » dans l’un des nombreux établissements de la Zona Rosa ; ou bien initiez vous à la gastronomie locale dans l’un des restaurants de la zone, el ajiaco ou le chiguiro.

Une assiette d'ajiaco, plat typique colombien

Une assiette d’ajiaco, plat typique colombien

Alors, qu’attendez-vous pour vous laissez tenter ?
Sandra Prenant